Mon rendez-vous en PMA

Mercredi nous avons (enfin !) pu voir THE PROFESSOR, spécialiste de la PMA dans notre ville.

En amont nos médecins (obstétricien et généticien) lui avaient fait un courrier pour lui expliquer notre « cas » et notre « souhait » (en fait pas d’autres choix) de passer par le don.

Je n’attendais pas de ce rendez-vous qu’il nous trouve une solution miracle ! Je m’étais renseignée sur le don… pardon, l’ACCUEIL d’embryons en France et je savais à peu près les réponses qu’il nous donnerait. Mais j’ai quand même été (osé-je dire « agréablement ») surprise de la franchise de sa réponse…

A la lecture du courrier de notre généticien, et du terme « accueil d’embryons », il a commencé par dire « Mais ça ne marche pas ça l’accueil d’embryons ! ». Je savais ce qu’il voulait dire et j’étais bien contente qu’il le dise franchement. De la part d’un spécialiste français de la PMA, ça m’a fait du bien qu’il le reconnaisse et qu’il ne cherche pas à mettre en avant la PMA en France. C’est d’ailleurs ce que je craignais en allant à ce rendez-vous, ce qui ne m’aurait pas aidée …

Pourquoi « ça ne marche pas l’accueil d’embryons en France? ». En France les embryons proviennent de couples qui se sont faits soigner pour des problèmes de fertilité et qui ont accepté de donner leurs embryons surnuméraires.

  • problème n°1 : ces couples sont souvent « âgés », c’est-à-dire plus de 35 ans (j’en ai 36, je me considère aussi comme « vieille » et donc moins fertile), ce qui limite le nombre et la qualité des embryons
  • problème n°2 : on peut penser que les couples donneurs ont eu ou plusieurs naissances avec leurs embryons : cela veut dire que ceux qui restent sont de moins bonne qualité
  • problème n°3 : la technique de congélation des embryons en France serait moins efficace que la technique de vitrification qu’on utilise ailleurs en Europe : à la décongélation, il y a plus de risques que les embryons meurent.

D’après lui la PMA en France c’est « pourri » (ce sont ses termes). On m’avait prévenue que c’était un personnage et j’ai eu la confirmation. J’apprécie sa franchise et ça ne m’a pas choqué. Etant donné notre situation, il nous a immédiatement conseillé de passer par l’étranger, en l’occurrence l’Espagne, pour faire un double don, technique très efficace avec un taux de réussite de 60% , taux qu’il nous a confirmé. « Forcément, les donneurs sont jeunes, les nanas ont 25 ans ! ». 😉

Pourquoi l’Espagne : d’après lui ils ont des dizaines d’années d’expérience et maîtrisent parfaitement les techniques. Il m’a cité 2 cliniques qui d’après lui sont performantes : Eugin et Ivi. J’ai lu pas mal de critiques sur Eugin sur les forums, « usine à bébés » que j’avais assez vite éliminée (cf mon dernier post). ça m’interpelle quand même car c’est le 2ème médecin qui me conseille cette clinique (le premier étant mon gynéco).

J’ai entendu parler en bien de l’autre clinique, Ivi, mais sans m’être vraiment renseignée. Il va falloir que je le fasse.

Je lui ai fait part de mes inquiétudes concernant ces cliniques. Il m’a répondu : « Vous savez, ces cliniques font plus de 6000 transferts par an. C’est bon signe. Même si vous n’avez pas le papier cadeau qui va avec (c’est-à-dire l’accompagnement) vous pouvez être certaine qu’ils maîtrisent la technique. »

Je lui ai également parlé des autres pays, notamment la République Tchèque et le Portugal (Ferticentro), et les autres cliniques espagnoles (Ginefiv, Procreatec). Il n’est pas favorable pour la République Tchèque qui je pense est victime de sa mauvaise réputation (ils ont pratiqué à un moment donné de multi-transferts d’embryons, ce qui était très dangereux pour la mère et les enfants). Il ne connaît pas les autres cliniques espagnoles que j’ai citées. Concernant le Portugal, il se méfie de leur manque d’expérience car ils sont assez nouveaux dans ce domaine.

Le Pr. a peut-être une vision radicale de la chose mais de mon point de vue, je pense que ça vaut le coup que je me renseigne à nouveau sur les cliniques Eugin et Ivi. Pour l’instant le seul point positif que j’y vois c’est qu’ils sont à Barcelone et que j’adore cette ville ! 🙂 Mon mari de son côté est bien tenté de suivre les conseils du chef qu’il a trouvé très pragmatique !

Mon mari et moi sommes en tout cas très contents de ce rendez-vous. Nous avons passé un cap.  Nous allons encore prendre le temps de réfléchir sur le choix de la clinique. On se donne jusqu’à la fin de l’année mais on va y arriver ! Je suis pleine d’espoir !

Publicités

2 réflexions sur “Mon rendez-vous en PMA

  1. super pour toutes ces infos que vous avez eues et merci pour l’avis du professeur sur l’accueil d’embryons en France… On va tenter de notre coté mais je sais aussi que les chances sont faibles. Bonne réflexion à vous… bises

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s