Mère si je veux, quand je veux — Association de patients de l’AMP et de personnes infertiles.

https://www.kickstarter.com/projects/malmoproductions/my-eggs-my-choice-mere-si-je-veux-quand-je-veux/widget/video.html

Un documentaire sur l’autoconservation des ovocytes, a besoin de vos dons pour être terminé, puis diffusé. Les extraits déjà tournés sont très intéressants et donnent vraiment envie de voir ce projet terminé. Pour faire entendre la parole des femmes ! Pour informer, témoigner sur la féminité, sur la santé reproductive des femmes, sur la fertilité […]

via Mère si je veux, quand je veux — Association de patients de l’AMP et de personnes infertiles.

Publicités

Pour toutes celles et ceux qui vivent le deuil périnatal

Merci PetitesChroniquesinfertilité pour ce partage, que je relaie moi aussi : https://www.etjechoisisdevivre.com/

Rien que la bande annonce résonne en moi de manière si vive et me fait couler les larmes ! On ne se remet jamais de la perte d’un enfant mais on apprend à vivre avec.

J’ai choisi quant à moi d’aller de l’avant et de ne pas me replier sur mes deuils.

J’ai décidé de profiter de chaque moment de bonheur, petit ou grand. C’était aussi je pense le meilleur moyen de rendre hommage à mes enfants.

Et grâce à mes enfants décédés, j’ai aujourd’hui une merveilleuse petite fille, qui aura bientôt une petite sœur.

Sans eux, nos 2 merveilles ne seraient pas là.

On peut toujours tirer du positif d’un grand malheur. Il faut garder espoir et joie, car la vie vaut la peine d’être vécue, avec ou sans enfant.

 

L’enfant de tous les possibles – télévision — Association de patients de l’AMP et de personnes infertiles.

Le film « L’enfant de tous les possibles » sera diffusé ce mardi 29 janvier, à 20h50, sur France 5, dans l’émission Le monde en face. Il sera suivi d’un débat. L’ignorance et les dogmes sont les ennemis de la pensée constructive. Espérons que ces témoignages participent à éclairer et dépassionner les débats à venir sur la […]

via L’enfant de tous les possibles – télévision — Association de patients de l’AMP et de personnes infertiles.

C’est reparti !

ça y est, nous avons relancé la machine de la PMA pour tenter d’avoir un autre enfant.

Toujours confiants en la clinique Procreatec, ils vont se mettre en quête de nouveaux donneurs. Nouveauté pas désagréable : ils nous garantissent à minima 2 embryons à J5, faute de quoi ils referont un nouveau protocole à leurs frais.

Pour plus de sérénité dans le process, nous avons également décidé de procéder en 2 temps : d’abord ils font la FIV de leur côté avec la fécondation des embryons, congèleront les warriors puis nous organiserons ensuite le transfert de notre côté. A l’écrire cela me paraît du luxe et j’espère que cela ne va pas heurter certaines d’entre vous.

Avec le double don on peut choisir, on peut décider de ce qui est le mieux pour nous. Je ne veux pas revivre ce stress de « et si pas d’embryons toute cette préparation pour rien ? », « et un voyage à Madrid pour rien ? » (non pas que ce soit désagréable en soi mais notre objectif n’est pas de faire du tourisme et puis tout ça a un coût qu’on essaie de maîtriser le plus possible).

Ce nouveau protocole ne me créé plus d’angoisse avec cette boule au ventre que j’ai bien connu. Sans doute la présence de notre petite S. y est pour beaucoup, mais on a aussi acquis de l’expérience dans ce domaine et on sait exactement comment ça va se passer.

Il y a encore toutes ces inconnues qu’on ne maîtrisera pas : est-ce que mon endomètre sera de bonne qualité, est-ce que la dévitrification se passera bien, est-ce qu’on aura une accroche, est-ce qu’on aura un bébé en bonne santé à la clé ? Tout cela toutes les PMettes le savent et doivent faire avec. Rien n’est jamais garantit. On se raccroche donc à ce qui peut l’être.

Je ne mets pas toute ma vie dans cette FIV, comme je l’ai fait pour la précédente. C’est le principal changement et ça me donne une autre vision – ce sentiment est d’ailleurs assez bizarre. On se donne une chance d’être parents à nouveau. Mon rêve est d’avoir une grande famille ! Si cela fonctionne, ce sera merveilleux encore une fois, mais si cela ne fonctionne pas je crois qu’on arrêtera – même si cela représentera un vrai deuil. On n’a pas d’autre choix que de laisser la « nature » décider pour nous…

 

Naissance de notre étoile

La vie a été très dure pour nous ces dernières années mais elle vient de nous offrir le plus beau des cadeaux : notre petite fille est arrivée il y a maintenant un peu plus d’une semaine. 🙂

C’est un immense bonheur qui nous submerge chaque jour et je remercie à chaque instant nos donneurs et toutes les équipes médicales qui ont rendu cela possible. Vive le don !

Je pense beaucoup à vous : à toutes celles qui sont dans la souffrance de l’attente gardez espoir et patience car la roue tourne, à toutes celles qui ont perdu un enfant gardez espoir car la vie vous réserve de merveilleux moments qui apaiseront votre douleur, à toutes celles qui sont montées dans le train essayez de dissiper votre angoisse pour profiter de ces moments magiques.

Continuez à vous battre comme vous le faites : la bataille n’est pas gagnée d’avance mais la victoire est possible.