NEGATIF…

Voilà, je m’y attendais… Malgré ça j’ai quand même une boule à l’estomac et les larmes aux yeux.

Pas d’accroche cette fois. Qu’est-ce qui ne va pas chez moi ? Quand la clinique annonce 60% de réussite (et même plus ds notre cas selon les dires du médecin), que faut-il croire/comprendre ?

Il nous reste un embryon, on va refaire une tentative, mais j’avoue que je n’y crois plus.

Et puis il ne faut pas se cacher, mais chaque tentative est onéreuse. Encore combien d’argent faudra-t-il dépenser pour y arriver ? Je sais bien que l’argent n’est rien comparé au bonheur d’avoir un enfant. Oui mais quand même, c’est un stress supplémentaire dont on se passerait bien. Parce que oui, en double don aucune prise en charge n’est prévue.

Pourrons-nous tenir un jour notre enfant dans nos bras?

Publicités

L’attente a commencé…

ça y est, le transfert a eu lieu jeudi 7.

Tout s’est bien passé dans les meilleures conditions possibles : endomètre trilaminaire à 10,5 mm à J9 le 31/03, 2 embryons de qualité B qui ont bien survécu à la décongélation, transfert OK, PDS prévue le 21 avril.

Mais je n’arrive pas à y croire. Théoriquement la nidation – si elle a lieu – devrait se faire ces jours-ci, mais je n’ai eu aucun symptômes (douleurs dans le bas ventre) pour le moment…

Et puis j’ai l’impression que le transfert s’est fait trop tard par rapport à mon cycle. C’est possible que ce soit « trop tard » dans le cadre d’un traitement sous Provames / Utrogestan ?

Comment faire pour positiver ?